Le-Pape-François-Salue-La-Marche-Interreligieuse-pour-Le-Climat-santecool

Des cris de joie ont salué les mots de bienvenue du Pape François aux milliers de participants à la marche interreligieuse pour le climat place Saint Pierre ce matin. Les marcheurs portaient tous des feuilles vertes et lorsque le Pape François apparut à la fenêtre, la place se transforma en un océan de verdure.

Après sa bénédiction dominicale traditionnelle, le Pape déclara : « Je salue en particulier les participants à la marche ″Une Planète, Une Famille″. J’encourage la collaboration entre les peuples et les associations de différentes religions pour la promotion d’une écologie intégrale. »
« Je remercie FOCSIV, OurVoices et les autres organisations et souhaite le succès aux jeunes de divers pays qui se rencontrent actuellement autour du soin de notre maison commune. »
FOCSIV, une organisation de développement catholique italienne et OurVoices, un mouvement interreligieux global sur le climat étaient soutenus par près de 100 mouvements italiens et internationaux de la société civile. La marche était composée de chrétiens et d’autres leaders religieux, de moines et de nonnes, d’environnementalistes et de citoyens du monde entier.
Ils ont marché depuis la place centrale Farnese à Rome, portant des bannières citant des extraits de la récente encyclique du Pape sur l’environnement et chantant son titre « Laudato Si’ ». D’autres chants déclamaient « Plusieurs fois, une planète », « De l’action climat maintenant ». D’autres bannières décrivaient les énergies fossiles comme « venues de l’enfer » et les énergies solaire et éolienne comme « venues du ciel ». Trente cerfs-volants en forme d’oiseaux blancs volaient au-dessus des marcheurs – c’est un des symboles de Saint François. Des slogans étaient peints sur d’énormes draps, comme « La planète et les pauvres réclament le désinvestissement », « Arrêtez le changement climatique qui provoque la faim », ou « Conjuguons l’espoir au futur ».

Un slogan : « Sauvez les humains »

Deux groupes de marcheurs, l’un décrivant un grand bateau et un autre, plus petit, rempli de migrants africains tenaient des écriteaux « Une même planète, des bateaux différents » et « La vie des migrants compte ». Des douzaines de marcheurs portaient des T-Shirts WWF montrant un panda et le slogan « Sauvez les humains ».
Avant que la marche ne débute, plusieurs responsables religieux dirent une prière, un rabbin sonna le Shofar, une musulmane lut des versets du Coran, des airs sikhs, hindous et bouddhistes furent chantés, un groupe Hari Krishna joua un mantra.
L’archevêque anglican Sir David Moxon, représentant de l’archevêque de Canterbury au Saint Siège, déclara que les 85 millions de membres de la communion « sont avec vous en esprit » et invoqua « le Dieu du monde entier, de la terre et de la mer et du ciel et de tout ce qui vit et respire », lui demandant « de descendre sur nous avec ta grâce, espérance et justice, de sorte que ton jardin perdu puisse être restauré ».
L’évêque auxiliaire de Rome, Mgr Matteo Zuppi, appela chacun à « poursuivre [son] travail dans la tâche commun de défense de notre maison commune ». Il ajouta que l’encyclique pourrait aider à créer « une chance pour Paris » (la conférence climat de l’Onu en décembre chargée d’adopter un nouvel accord contraignant destiné à s’attaquer au changement climatique de façon efficace). « Le Pape veut que de vrais choix soient opérés, nous devons tous faire l’effort, de telle sorte que Paris change réellement les choses. »

Le coordinateur de OurVoices, le révérend Fletcher Harper de l’Eglise épiscopalienne (anglicane) américaine, directeur de Greenfaith, une organisation environnementale religieuse basée aux Etats-Unis, déclara qu’il était profondément reconnaissant pour la salutation du Pape après l’Angélus. « Nous le remercions pour son leadership sur le changement climatique et demandons une action climat renforcée par tous les gouvernements du monde. »
« Un appel lancé sur les réseaux sociaux à organiser des actions identiques dans le monde entier à midi heure locale a déjà généré plus de 100 événements », ajouta le révérend Fletcher. Dans les trois prochains jours, nous formerons 100 leaders religieux en devenir (de moins de 40 ans) au plaidoyer et à la mobilisation sur les questions de religion et d’environnement, au centre Saint’Egidio à Rome. L’encyclique constituera un guide thématique tout au long de la rencontre. »
L’ancien chef négociateur des Philippines, Yeb Saño, leader du People’s Pilgrimage lancé au Vanuatu il a trois semaines, déclara que la marche fut « une expression parfaite de solidarité globale, rassemblant des gens de toutes fois. Ceci est l’enjeu de notre génération. La salutation du Pape est un beau moment dans cette célébration. »

NOTES:
1. OurVoices est un projet à but non-lucratif de The Conservation Foundation (Grande Bretagne) et de GreenFaith.
www.conservationfoundation.co.uk
www.greenfaith.org
2. La vidéo de la bénédiction du Pape et de la foule rassemblée avec des bannières, des feuilles vertes et oiseaux peut être trouvée sur le site du Vatican ici : http://w2.vatican.va/content/francesco/it/angelus/2015/index.html#angelus