l’anses tenue de répondre aux nombreuses questions de la commission des affaires économiques du Sénat : couches pour bébé, alimentation, glyphosate.

Roger Genet, directeur général de l’Agence nationale de la sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a été tenu de répondre le 13 mars aux très nombreuses questions des membres de la commission des affaires économiques du Sénat présidée par Sophie Primas qui portaient tant sur l’alimentation et l’agriculture que l’industrie et l’énergie.

Concernant les couches pour bébé, résumant le contenu de l’avis de l’Anses du mois de janvier ayant démontré qu’il existait des dépassements de seuils sanitaires pour plusieurs substances chimiques contenues dans ces couches, Roger Genet affirme que : « quand on a mis au point nos tests plus représentatifs, on a décelé des choses que les industriels ne voyaient pas – ou ne semblaient pas voir ». Néanmoins, il précise que « de façon générale, nous n’avons pas trouvé de marque qui était meilleure que les autres sur les produits que nous avons examinés ».

Sur le glyphosate, Monsieur Genet a également « très vigoureusement contesté » devant les sénateurs de la commission la décision du tribunal administratif de Lyon, mettant en doute l’expertise scientifique de l’Anses et a réfuté toute erreur d’appréciation de l’Anses dans l’application de la réglementation en vigueur.

Il a, au reste, expliqué que les doses de glyphosate présentes dans des analyses d’urine, dont il estime qu’elles traduisent une consommation journalière de 30 à 60 microgrammes pour des personnes pesant 60 kilogrammes, restent bien inférieures au seuil maximum toléré, établi à 900 microgrammes par litre d’eau. Dès lors, pour le directeur de l’Anses, le résultat de ces tests, « sur le plan sanitaire, [c’]est plutôt rassurant ».

Précisant le positionnement de l’Anses sur plusieurs sujets d’actualité, il a rappelé que les évaluations de l’Anses visent à « réduire les expositions à ce qui est strictement nécessaire en tenant compte du développement souhaitable des activités économiques et humaines et de la préservation de la santé ».

La commission des affaires économiques est présidée par Mme Sophie Primas (Les Républicains – Yvelines).

 

La vidéo de l’audition est disponible en ligne : http://videos.senat.fr/video.1071503_5c86ee97b5936.audition-pleniere—agence-nationale-de-securite-sanitaire-de-l-alimentation-de-l-environnement-et-