La mémoire aux oubliette, est une comédie joyeuse qui dédramatise la maladie d’Alzheimer. La pièce sera jouée le 21 septembre à Bobino au profit de la recherche d’Alzheimer. Présentation.

Après le triomphe incroyable des 15 représentations de La Mémoire aux Oubliettes dans des villes comme Lyon à la Bourse du Travail (1 300 personnes après avoir rempli 3 fois le Palais de la mutualité), Lille au Sébastopol lieu emblématique de la scène nationale (900 personnes), Chambéry (scène nationale à guichets fermés), Marseille au théâtre du gymnase (600 spectateurs), Bourg-en Bresse, Saint-Etienne… l’association Polydom, avec la troupe « La Bande à Loulou », a été choisie pour jouer à Bobino, un des temples du spectacle parisien, un nom mythique… un nom chéri des amoureux du music-hall.

La mémoire aux oubliette de Louis Pelaez (également professionnel de la santé) et co-mise en scène par Catherine Charrier, est une comédie drôle, joyeuse et familiale. Elle est jouée par une troupe de comédiens aguerris mais amateurs et bénévoles (tous professionnels de santé).

Tous les bénéfices perçus sont reversés à chaque fois à la recherche Alzheimer ou à des programmes d’amélioration de la prise en charge des malades et de leurs aidants.

Alors que cette pièce n’avait pour vocation qu’à être joué 3 fois à Lyon en 2017, la troupe s’est vu prise et entrainée dans un tourbillon de demandes, résultat d’un succès développé par le bouche à oreilles. Ainsi de manière totalement imprévue, la pièce a tourné nationalement.

Le 21 septembre est la journée internationale de la maladie d’Alzheimer

La mémoire aux oubliette est une pièce, drôle et grand public, utilise les caricatures et force le trait à travers une pièce de boulevard, le tout avec beaucoup d’humour, d’humanité et de respect. Elle détaille les étapes d’un malade, Jean la Mule, comédien de théâtre et de cinéma, dont la situation a des répercussions particulières suite à la maladie et la manière dont elle est vécue par ses proches.

L’objectif de cette pièce est de dédramatiser la maladie d’Alzheimer et de combattre les idées reçues. Au-delà de cela, il s’agit de montrer au public qu’il est important de changer le regard de la société sur cette maladie.

La mémoire aux oubliette a été écrite par Louis Pelaez, ancien infirmier et fondateur de Polydom, établissement lyonnais du secteur du maintien à domicile et de la prise en charge de la maladie d’Alzheimer. Il s’est appuyé sur les expériences et témoignages de plusieurs professionnels et aidants qu’il a fait participer à l’aventure. La pièce est jouée par 7 comédiens amateurs de la troupe « La Bande à Loulou » qui sont également des professionnels de la santé. Cette vision proche de la réalité quotidienne des aidants et des malades apporte une dimension authentique aux situations et thèmes mis en scène.

De plus, Gilbert Coudène, artiste majeur du spectacle lumière et fondateur de Cité Création, apporte son soutien à la pièce en y ajoutant des effets visuels uniques.

Rendez-vous le 21 septembre à Bobino!

Infos : www.lamemoireauxoubliettes.com