La Marche du siècle qui aura lieu le 16 mars est la convergence des luttes pour la paix, le climat et la justice sociale. Une marche pleine d’espoir.

La transition pacifiste repose sur l’évidence que pour sa survie, l’humanité n’a d’autre chemin que la paix et propose pour y remédier, la stratégie des deux leviers à savoir : diminution des dépenses d’armement et augmentation corrélative de tous les budgets qui vont dans le sens de la satisfaction des droits fondamentaux.

La transition écologique repose sur le constat que le système de production, principalement en vigueur au plan mondial, et fondé sur la recherche du profit maximum, est incapable d’assurer le respect des équilibres vitaux, nécessaires pour assurer la survie de l’humanité. Une évolution vers un nouveau modèle économique et social de développement durable est nécessaire pour répondre aux grands enjeux actuels.

La transition sociale remet en cause les règles d’un système économique qui domine le monde et place la recherche du profit immédiat au-dessus de tout, au détriment des besoins sociaux et d’une juste répartition des richesses produites.

La Marche du siècle, une marche pour la paix

La culture de la paix préconisée par les Nations Unies – et qui constitue un des fondements et un des objectifs du Mouvement de la Paix – porte en elle, avec des mots différents, ces trois transitions.
Sur ces fondements et en tant que signataire de l’appel de La Marche du siècle, Le Mouvement de la Paix appelle à participer à tous les rassemblements s’inscrivant dans le cadre des actions du 15 et 16 mars 2019. Ces rassemblements constitueront un moment fort de l’expression de la nécessaire convergence des luttes pour la paix, le climat et la justice sociale.
Dans ce contexte, le Mouvement de la Paix rappelle son exigence que les 37 milliards d’€, destinés sur 7 ans en France à la modernisation des armes atomiques, soient réorientés vers des politiques sociales, écologiques et solidaires.
Justice climatique, justice sociale et transition pacifique ont des destins liés.
Le mouvement de la paix