Avec 2500 nouveaux cas par an en France, le cancer reste la première cause de décès par maladie chez l’enfant et l’adolescent.Lutter contre la maladie des enfants et des jeunes, tout en améliorant leur quotidien, est un des combats clés menés avec détermination depuis plusieurs décennies par la Ligue contre le cancer. Ce 15 février, à l’occasion de la journée internationale du cancer de l’enfant, la Ligue contre le cancer et le CHU de Rennes inaugurent le nouveau service d’oncohématologie pédiatrique!Un projet financé par la Ligue contre le cancer, grâce au partenariat avec les centres E. Leclerc dans le cadre du programme « Enfants, adolescents, jeunes adultes et cancer ».

 

« Mieux traiter les cancers pédiatriques est notre priorité. Au quotidien, nous mettons en place des dispositifs permettant l’accompagnement de ces jeunes avant, pendant et après la maladie. Entre 2003 et 2016, 3.5 millions d’euros ont été alloués à des projets de recherche innovants dédiés aux cancers pédiatriques. Nous œuvrons aussi très concrètement sur le terrain : nous avons investi dans le service d’oncohématologie pédiatrique du CHU de Rennes une somme importante dédiée à un projet d’envergure ! » explique Jacqueline Godet, présidente de la Ligue contre le cancer.

 

« En tant qu’enseigne qui milite pour rendre la santé accessible à tous, il nous semblait logique de nous engager aux côtés de la Ligue contre le cancer qui fait un travail exceptionnel et mérite tout notre soutien. Nos clients sont chaque année plus nombreux à faire un don au cours de l’opération « Tous unis contre le cancer » qui finance en partie le programme « Enfants, adolescents et cancer » de la Ligue. Il en est de même pour nos magasins, qui accueillent et soutiennent les équipes bénévoles de la Ligue, mais participent aussi financièrement. Nous sommes très fiers de participer à ce programme depuis 15 ans et espérons contribuer à apporter encore plus d’espoir et de moyens à la recherche et aux équipes hospitalières qui prennent en charge ces enfants et adolescents.» souligne Michel-Edouard Leclerc, Président des Centres E. Leclerc.

 

LE SERVICE D’ONCOHEMATOLOGIE PÉDIATRIQUE DU CHU DE RENNES FAIT PEAU NEUVE

 

Le service d’oncohématologie pédiatrique du CHU de Rennes est un lieu de soins pour les enfants, pré-adolescents et adolescents atteints du cancer. Avec 472 venues en 2016 et 494 en 2017, il accueille chaque année une centaine de nouveaux patients principalement de la région Bretagne (dont près de la moitié du département d’Ille-Et-Vilaine). Centre de référence en cancérologie pédiatrique de l’Institut National Contre le Cancer (INCa) depuis 1999, 10% de ses patients sont également issus d’autres régions.

Enfants et adolescents y sont notamment pris en charge pour des pathologies de types tumeur cérébrale, lymphome, leucémie et aplasie. Centre régional pour les greffes de moelle osseuse chez l’enfant, le service développe également une activité de recherche clinique forte avec, par exemple 47 essais ouverts en 2016.

Le CHU de Rennes a, par ailleurs initié le dispositif « OB’AJA »  (Oncologie  Bretagne  AJA), l’une des premières organisations régionales opérationnelles permettant de coordonner et croiser les compétences des différents professionnels (pédiatres, radiologues, chirurgiens, oncologues, hématologies…) intervenant à chaque étape de la prise en charge des 15-25 ans suivis pour un cancer.

Les enfants sont accueillis dans le service d’oncohématologie pédiatrique dès la naissance jusqu’à 18 ans et parfois plus si le parcours patient l’impose. Durant leur hospitalisation, ils peuvent rester des semaines voire des mois à l’hôpital en continu ou de manière itérative. La qualité des locaux ainsi que des animations qui leur sont proposés au cours de leur séjour sont primordiaux.

« Au-delà de la qualité des soins, notre préoccupation est d’offrir aux enfants et à leurs familles un environnement chaleureux et apaisant au regard de la lourdeur des traitements… Parce que le bien-être des patients dépend en grande partie des conditions dans lesquelles ils sont pris en charge à l’hôpital, La Ligue contre le cancer et notamment le comité d’Ille-et-Vilaine, nous a donné  (en plus de son aide financière, fruit de ses collectes depuis 2014, à travers différents évènements et manifestations) de précieux conseils dans l’amélioration du cadre de vie quotidien des enfants et adolescents accueillis dans notre service d’oncohématologie pédiatrique. Dans le cadre du projet de reconstruction #NouveauCHURennes, nous avons à cœur de développer cette philosophie qui ambitionne d’améliorer l’environnement de la prise en charge médicale» explique Véronique Anatole Touzet, directrice générale du CHU de Rennes.

La Ligue contre le cancer, grâce au partenariat avec les centres E. Leclerc, a pu financer :

La décoration de locaux rénovés

Des salles de vie colorées, vives, chaleureuses et accueillantes, donnant un esprit cocooning « comme à la maison », où enfants et familles pourront se retrouver pour des moments de vie partagés (petit-déjeuner, activités).

Des activités sportives et culturelles tout au long de l’année, au sein de l’établissement et en dehors : séjours en mer ou à la montagne, artistes et ateliers cinéma, séances d’activité physique adaptée, groupes de parole, ateliers d’esthétique….

et des projets de recherche sur les cancers pédiatriques : financement d’une infirmière en Recherche Clinique pour les déterminants de l’état de santé et de la qualité de vie des patients après traitement d’une leucémie aigüe de l’enfance, thèse sur la « Leucémie aigüe lymphoblastique » de l’enfant et projet de recherche sur la « Perception de l’annonce médicale de cancer chez les adolescents et les jeunes adultes ».

LE PROGRAMME « CANCER DES ENFANTS, ADOLESCENTS ET JEUNES ADULTES »

Dès 2003, la Ligue s’engage pour l’amélioration de la prise en charge médicale et psychologique des adolescents et des jeunes adultes atteints d’un cancer. Ce programme :

  • Renforce les moyens donnés aux équipes de recherche sur des thématiques concernant les cancers chez l’enfant ;
  • Participe à la création ou rénovation de locaux au sein de plusieurs hôpitaux, afin d’améliorer le bien-être de ces jeunes patients et de leur donner un espace qui convient davantage à leurs besoins au quotidien.

 

Le programme est financé en partie grâce aux magasins E. Leclerc.

En 2017, 450 magasins Leclerc et leurs clients ont participé à l’opération « Tous unis contre le cancer » et ont récolté plus d’un million d’euros au profit de la Ligue, durant la Semaine nationale contre le cancer.