Les efforts du Brésil pour mieux contrôler les défrichements et faire respecter les lois ont permis d’éviter que 59 500 km2 de forêt amazonienne ne soient détruits entre 2007 et 2011. Cette constatation est tirée d’une nouvelle étude de Climate Policy Initiative (CPI).

forêt-santecool

La déforestation observée pendant cette période a totalisé 41 500 km2, soit une réduction de 59 % par rapport à la déforestation qui aurait eu lieu en l’absence de ce changement de politique.

Le taux de déforestation dans l’Amazone brésilienne a fortement baissé au cours de la deuxième moitié de la première décennie du 21e siècle. Ce taux est passé de 27 000 km2 en 2004 à 5 000 km2 en 2011. Le rapport DETERring Deforestation in the Brazilian Amazon examine un des principaux changements de la politique forestière du Brésil introduit au cours de cette période. Le rapport conclut que la mise en œuvre d’un système de surveillance par satellite, appelé DETER, a beaucoup amélioré et facilité le contrôle et la capacité de ciblage des autorités pour agir dans les zones touchées par les activités illégales de déforestation. Cette amélioration de la surveillance et de l’application des lois a été le facteur principal du ralentissement de la déforestation au cours des années 2000.

Limite des dégâts

« Les efforts brésiliens de surveillance et d’application des lois jouent de toute évidence un rôle majeur pour empêcher la déforestation », déclare Juliano Assuncao, directeur des opérations brésiliennes de CPI et professeur dans le département Économie de l’université catholique pontificale de Rio de Janeiro (PUC-Rio). « Sur la base de notre analyse, nous recommandons le maintien de ces politiques importantes et l’amélioration des technologies de surveillance afin d’augmenter l’efficacité des activités d’application des lois. »

Le rapport « DETERring Deforestation in the Brazilian Amazon » note également que l’amélioration de la surveillance et de l’application des lois dans les points chauds de la déforestation n’a pas eu d’impact sur la production agricole brésilienne.

Ce travail fait partie d’une série d’études de CPI visant à examiner l’impact des politiques brésiliennes en matière de déforestation. Pour plus de renseignements et pour télécharger le rapport, veuillez consulter www.ClimatePolicyInitiative.org. CPI organisera également un webinar sur ce rapport le 29 mai. Les participants peuvent s’inscrire sur le site Web de CPI.