Le 5 juin 2013, la nouvelle PAC* se décide, c’est la dernière ligne droite. La France est le 1erutilisateur européen de pesticides et importe près de 50% de ses fruits et légumes. Chaque citoyen verse 100€ pour la PAC. Pourtant une ferme disparait toutes les 25 minutes. La Fondation Léa Nature/Jardin BiO’ lance une campagne engagée en faveur d’une agriculture et d’une alimentation plus saines pour l’Homme et la nature.

 natureL’objectif de la campagne est de sensibiliser le plus grand nombre de citoyens autour de la nécessité d’une agriculture plus écologique, juste et solidaire, d’avoir le choix et le droit à une alimentation naturelle sans polluants chimiques. Pour Marina Poiroux, Directrice de la Fondation : « nous souhaitons être acteur et prendre position en faveur d’une agriculture respectueuse de notre terre nourricière et de l’Homme. »Déclinée en 3 visuels impactants à la Arcimboldo sur le concept «on est ce que l’on mange», elle invite les citoyens à rejoindre le mouvement I field good lancé par la Fondation Nicolas Hulot, en signant la pétition pour une agriculture et une alimentation d’avenir : www.Ifieldgood.org.

« On est ce que l’on mange »

Cette campagne qui se veut ludique et positive, se fait l’écho des associations soutenues par la Fondation Léa Nature/Jardin BiO’ dans ce domaine : le collectif PAC2013, Terre de Liens, Réseau Semences Paysannes, Inf’OGM, Générations Futures, le CRII GEN, BEDE, la Fondation Nicolas Hulot et de nombreux groupement d’agriculteurs bio sur le territoire français. L’objectif de la pétition I field good est d’atteindre 100.000 signatures en France : déjà plus de 70.000.

La campagne de la Fondation Léa Nature / Jardin BiO’ est visible du 11 au 20 mai 2013 dans la presse quotidienne nationale et régionale, la presse hebdomadaire d’actualité et féminine.

Plus largement la mission de la Fondation Léa Nature/ Jardin BiO’, créée au printemps 2011 sous égide de la Fondation de France, est de contribuer à favoriser la sauvegarde de la nature et prévenir des impacts de la dégradation de l’environnement sur la santé de l’homme. Son comité exécutif regroupe des salariés de LÉA NATURE membres du comité éthique, son fondateur et son épouse qui en assure la Présidence, et un collège d’experts en environnement :

– Isabelle AUTISSIER, navigatrice et présidente du WWF France

– Davis BEAULIEU, directeur de l’association Echo-Mer

– Philippe DESBROSSES, agriculteur bio et président de l’association Intelligence Verte

– Patrice JOUBERT, directeur de l’IUT La Rochelle

– Aurore ISSOUF, créatrice entreprise Métiss & Bio

Plus d’informations : www.fondationleanature.org