Les membres de l’exécutif s’est réunit ce mercredi 8 aout lors d’un Conseil de défense sanitaire à 11 heures. Le but, freiner la circulation de la Covid-19. A l’issue ce celui-ci le Président de la République a déclarer « L’objectif est de vacciner tous les Français qui sont en âge de l’être. La crise n’est pas derrière nous. Le Pass Sanitaire est la seule solution. »

La situation est critique en Outre-mer mais également très inquiétante en métropole. En effet, une dizaine de départements ont un taux d’incidence supérieur à 400.Il s’agit des départements suivants :

  • Alpes-Maritimes,
  • Aude,
  • Bouches-du-Rhône,
  • Haute-Corse,
  • Corse-du-Sud,
  • Gard,
  • Hérault,
  • Pyrénées-Orientales,
  • Vaucluse,
  • Var.

Les département où l’épidémie flambe

La crise n’est pas derrière nous

Le variant Delta est hautement contagieux. Le risque de saturation des hôpitaux est très important. C’est pour cette raison que le plan blanc a été activé la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, la Corse et l’Occitanie et mardi en Nouvelle-Aquitaine.  En effet, l’incidence y a énormément progressé et le taux de vaccination dans le sud est un plus bas que celui de la moyenne nationale. « La crise sanitaire n’est pas derrière nous, très clairement, nous allons vivre pendant encore plusieurs mois avec le virus », a ainsi averti le président de la République.

Voici ce qu’a déclaré le Chef de l’État au début du Conseil de défense qui s’est tenu ce matin :

« Je tenais à ce que nous puissions réunir ce Conseil sanitaire car sous l’effet du variant dit Delta, la situation sanitaire est plus que délicate et impose notre mobilisation. L’objectif est de vacciner tous les Français qui sont en âge de l’être. Nous avons dépassé en début de semaine les 9200 hospitalisations pour Covid-19, un niveau que nous n’avions pas atteint depuis le mois de juin.

La barre des 1600 patients a également été franchie. Tous les vaccins disponibles en France sont efficaces : ils évitent les formes graves. Quels que soient les variants, les vaccins sont une assurance tout risque contre les hospitalisations.

S’il fallait faire la démonstration que la vaccination est le moyen le plus efficace de répondre à ce variant Delta, malheureusement, nos Antilles en délivrent une démonstration cruelle

Concernant le Pass Sanitaire, il n’y avait pas d’autres choix ou c’était la fermeture du pays. La crise sanitaire n’est pas derrière nous, nous allons vivre encore plusieurs mois avec le virus. «