Vous vous intéressé à votre alimentation et à votre bien-être? Vous souhaitez en savoir plus sur le rôle de certains micronutriments ou vitamines? Sur celui de votre sacro-saint microbiote sur votre santé? Corinne Moutout organise un cycle de conférence sur la naturopathie : passionnant!

Vous nous lisez régulièrement et savez que le rôle de la nutrition est fondamental pour être en bonne santé. Mais lorsque l’on souhaite en savoir plus sur l’art de bien manger il est judicieux d’aller à l’encontre de réels spécialistes dans le domaine. Corinne Moutout organise un cycle de conférence sur la naturopathie. Entretien.

Pourquoi vous êtes-vous intéressée à la naturopathie ?

Avant de faire de la naturopathie, j’ai été journaliste puis réalisatrice de documentaires free lance. En 2010, j’ai éprouvé le besoin de reprendre des études universitaires parce que je m’intéressais aux enjeux du développement durable et une chose menant à l’autre, cela m’a conduite à m’intéresser aux médecines alternatives. Car cela procède pour moi de la même démarche : l’écologie pour la planète commence par une écologie de l’être. Il s’agit de revenir à des pratiques naturelles, les moins toxiques pour l’environnement comme pour l’organisme en mettant l’humain au centre. Je me suis d’abord intéressée à l’ayurveda et après 3 semaines de traitement dans une clinique indienne, j’étais convaincue et décidée à en faire, ma pratique. Je me suis donc naturellement tournée vers la naturopathie que l’on peut considérer comme une transposition occidentale de l’ayurveda.

Vous organisez des cycles de conférence, quels messages souhaitez-vous transmette au public ?

Lorsque j’ai terminé mes trois années de formation, j’ai réagi en journaliste en me disant : « Qu’est-ce que j’ai appris de fondamental pendant ces 3 ans au point de révolutionner ma vie et qui mérite d’être transmis ? » Car la naturopathie a véritablement révolutionné ma vie : j’ai perdu 10kg, retrouvé un fonctionnement optimal de mon système digestif, regagné en vitalité, mis fin à mon stress, fait disparaître mes douleurs dorsales et, en plus, toutes mes amies me disent que j’ai rajeuni de 10 ans… Tout cela en appliquant des principes simples d’alimentation et d’hygiène de vie et en mettant fin à quelques contre-vérités serinées depuis l’enfance, du type « les produits laitiers sont nos amis pour la vie »… Je me suis rendu compte qu’il y a des tas de choses très simples que la plupart d’entre nous ignorent et qui pourtant, si elles étaient connues, permettraient tellement de changer la vie et la santé des gens dans le bon sens.

Comme par exemple ?

Et bien le fait de manger des fruits une demi-heure avant le repas, ou bien deux heures après. Cela s’explique par le fait que protéines, glucides et lipides ne sont pas digérés par les mêmes organes et n’exigent pas le même temps de digestion. Une fois que l’on sait cela et qu’on l’applique, on n’élimine l’une des principales causes de ballonnement. On a pris des tas de mauvaises habitudes alimentaires, comme celle de manger un fruit à la fin de notre repas, et celles-ci ne font que nuire à notre santé.

Pouvez-vous nous en dire plus sur les thèmes abordés ?

Outre une première conférence d’introduction à la naturopathie et à ce qu’elle peut apporter à tout un chacun, les suivantes sont organisées autour de cette idée de faire connaître les fondamentaux du fonctionnement de l’organisme et ses besoins essentiels. C’est pour cela que la suivante parle des principales causes de fatigue, ce qui me permet d’aborder le thème des carences en vitamines, minéraux et oligo éléments, ainsi que la nécessité de maintenir l’équilibre acido-basique de notre corps et, enfin, préserver le bon fonctionnement de nos glandes surrénales. Dans la troisième conférence, j’aide les participants à faire un choix éclairé entre bonnes et mauvaises graisses et leur explique l’intérêt des Omega 3, 6 et 9 pour l’organisme. Enfin dans la dernière, j’aborde un autre thème essentiel pour le maintien de la santé : la lutte contre le stress oxydatif et la nécessité de se tourner vers les aliments riches en anti-oxydants.

Comment se passent vos conférences ? Y a-t-il une interactivité avec le public ?

Je pars du principe que si l’on comprend les mécanismes essentiels de son organisme, on est davantage motivé pour répondre à ses besoins, et à partir de là, mettre en place les changements nécessaires. Je fais donc de la vulgarisation anatomique et physiologique, détaille les divers dysfonctionnements et comment y remédier avec une boite à outils facile à mettre en place dans le quotidien. Car l’un des autres fondements de la naturopathie auquel je suis très attachée, c’est de rendre tout un chacun responsable de sa santé et autonome. C’est l’idée même de chaque conférence : que chaque participant reparte avec des tas d’infos et de conseils essentiels et simples à appliquer. Ces conférences sont aussi interactives dans la mesure où à l’issue d’une heure de présentation, je prévois toujours 20 minutes de questions – réponses.

A l’heure où les prises de conscience sur l’alimentation et l’environnement sont en plein essor, pensez-vous que se tourner vers la naturopathie devient indispensable ?

Comme je le disais en introduction, prendre soin de la terre demande de prendre d’abord soin de soi comme élément d’un écosystème global. Et comme par hasard, l’environnement et les organismes humains ont été soumis depuis des décennies aux mêmes attaques qui les mettent aujourd’hui en danger : celles des lobbies agro-alimentaires et pharmaceutiques qui visent la seule rentabilité marchande. Or, nos corps, notre santé valent mieux que cela. La naturopathie, tout comme les prises de conscience sur l’alimentation et l’environnement relèvent de ce même élan de reprendre en main notre futur.

La prochaine conférence de Corinne Moutout aura pour thème les Antioxydants et aura lieu jeudi 23 janvier à 19h30 au Coin Pop.

Pour réserver cliquez ICI

 

Corinne Moutout organise un cycle de conférence sur la naturopathie rendez-vous sur sa page Facebook!

 

Entretien réalisé par Sophie Madoun