Face au nouvel épisode caniculaire qui traverse la France, Élisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, a appelé l’ensemble des opérateurs de transport à la plus grande vigilance et mobilisation, en lien avec les collectivités locales qui sont autorités organisatrices des transports. Elle se tient informée en temps réel de l’évolution de la situation.

Météo France a en effet annoncé la survenue d’un nouvel épisode de canicule cette semaine. De fortes chaleurs sont attendues au sud de la Loire dès aujourd’hui notamment sur le sud-ouest et à partir de mardi la canicule devrait toucher une très large partie du territoire .Élisabeth Borne mobilise les opérateurs de transport.

A l’occasion de leurs déplacements, les Français peuvent être particulièrement exposés aux pics de chaleur. L’ensemble des opérateurs de transport sont donc mobilisés pour faire face à la situation, assurer le meilleur service possible et l’assistance aux voyageurs.

  1. La SNCF a activé dès aujourd’hui son plan « fortes chaleurs » :

  • Une surveillance renforcée est apportée aux matériels et aux infrastructures. L’impact de la canicule sur les voies peut parfois être très important, et rendre difficile la circulation des trains à grande vitesse. Par mesure de précaution, la SNCF pourrait donc être amenée à réduire par endroits la vitesse de ses trains afin de préserver le matériel, l’infrastructure et les plans de transports prévus.
  • Une attention particulière est apportée à la prise en charge des voyageurs, avec la diffusion sur tous les canaux de messages de vigilance et le renforcement de l’avitaillement des gares en eau. Des distributions de bouteilles d’eau sont ainsi d’ores et déjà en cours dans les zones les plus touchées, par exemple à Bordeaux et Toulouse.

Des mesures similaires sont également prises par la RATP.

  1. S’agissant du réseau routier, les services de l’État sont mobilisés pour s’assurer de la sécurité des automobilistes :

  • Des messages de sensibilisation aux bons comportements sont relayés sur les panneaux à messages variables ainsi que dans les communications de Bison Futé.
  • Les sociétés concessionnaires d’autoroutes ont été appelées à distribuer des bouteilles d’eau en cas de congestion aux péages pendant les heures les plus chaudes, à renforcer la quantité d’eau disponible sur les aires de service, et doter les patrouilleurs et agents en intervention de bouteilles d’eau pour pouvoir les distribuer aux véhicules en panne.
  1. Cette canicule peut s’accompagner de la survenue d’épisodes de pollution de l’air :

  • En Ile-de-France, conformément au nouveau dispositif présenté en juin, des mesures de circulation différenciée seront appliquées systématiquement et sans délai en cas de risque de pollution.
  • La ministre a par ailleurs demandé aux préfets qu’une telle automaticité soit mise en œuvre dans l’ensemble des grandes agglomérations françaises confrontées au risque de pollution, en lien avec les élus locaux concernés.
  1. Durant toute la durée de l’épisode caniculaire, la Cellule ministérielle de veille opérationnelle et d’alerte (CMVOA) du ministère de la Transition écologique et solidaire assurera un suivi de tous les éventuels incidents dans les réseaux de transport afin de s’assurer de leur bonne gestion dans les meilleurs délais. Élisabeth Borne mobilise les opérateurs de transport durant toute la période de la canicule.