accidents_domestiques-santecool

Vous vous croyez à l’abri dans votre maison ? Grave erreur ! Les accidents domestiques sont la première cause de mortalité chez les tout-petits. Chute, intoxication, coupure, brûlures défenestration, étouffement… Les causes dramatiques sont nombreuses mais peuvent être évitées. Tous comme les gestes pour y faire face appris.

Les accidents domestiques sont, en France, la première cause de mortalité infantile et provoquent deux fois plus de décès chaque année que ceux de la route. C’est ainsi que chaque tous les ans, 12 à 15 enfants sur 100 sont victimes d’un accident de ce type. Il suffit parfois d’une seule seconde d’inattention pour provoquer un drame. D’où la nécessité d’être vigilant à l’extrême et de prendre un maximum de précautions.

Pour bébé, le salon si douillet se transforme en véritable parcours du combattant. Entre le canapé d’où il peut tomber, la table basse et ses arrêtes tranchantes où il peut se blesser, les cacahuètes s’étouffer,… Ces objets sont à éloigner, remonter, cacher, enfermer… tout doit être « under control ». Pour vous donner une idée du danger encouru pour votre bout de chou, baladez-vous à 4 pattes dans votre appartement pour évaluer les dangers.

A chaque pièce, ses dangers

La cuisine et ses fours, plaques de cuisson, cafetières, produits d’entretien,…

La cuisine est responsable de 33% des accidents domestiques.

Pour parer à tous ces dangers :

Ne prenez jamais votre enfant dans vos bras lorsque vous cuisinez  inaccessibles.

Préférez les plaques électriques à celles au gaz.

Placez les appareils électriques en hauteur.

Faites attention aux manches des casseroles et ne les laissez pas dépasser dans le vide.

Rangez, hors de la portée de votre enfant, vos produits d’entretien, la peinture, l’essence et l’alcool à brûler

Rangez les objets tranchants (couteaux, fourchettes, ciseaux,…).

La salle de bains

Lorsque vous donnez le bain à votre bébé, faites très attention à la température

de l’eau avant de l’y plonger.

Ne le laissez jamais seul dans l’eau.

Ne laissez jamais bébé seul dans son bain.

Ne laissez pas d’appareils électriques comme les sèche-cheveux, les rasoirs près de la baignoire ou du lavabo.

Installez des cache-prises dans toute la maison.

Rangez les médicaments dans un placard en hauteur.

A savoir :

L’intoxication médicamenteuse constitue la première cause d’accidents domestiques pour les enfants de moins de 4 ans.

Mettez aussi vos produits cosmétiques hors de sa portée car ils peuvent être très dangereux.

La chambre

– la table à langer n’est pas sans danger : ne laissez jamais bébé tout seul dessus

au risque qu’il tombe.

Evitez les jouets et objets de petites tailles : bébé peut les avaler ou les introduire dans ses narines.

Attention aux lits à barreaux : bébé peut s’y coincer la tête. Pour éviter tous risques achetez-lui un lit à barreaux aux normes européennes où l’espace entre

les barreaux est compris entre 45 et 65 cm.

Pour éviter tous risque d’étouffement dans le lit de bébé ne mettez aucun oreiller ni couverture et faites-le dormir dans une turbulette.

N’utilisez pas de lits superposés avant au moins l’âge de 7 ans. 

Et partout ailleurs : Aucun endroit ne doit échapper à votre vigilance!

Sécurité sur le haut des portes pour quelles ne se ferment pas trop rapidement.

Cache-prise sur les prises électriques.

Barrière ou petite porte devant un escalier.

Mettre les lampes en hauteur et faire attention aux fils.

Limitez au maximum la déco.

Sécurisez les terrasses et balcons (s’il y a des barreaux, l’espace entre eux doit être de moins de 12 cm entre eux).

Les gestes qui sauvent

Malgré toutes ces précautions, un accident peut arriver. Ne paniquez surtout pas. Ayez toujours à proximité les numéros d’urgence : SAMU, pompiers et centre antipoison de votre région.

Faut-il essayer de faire vomir bébé s’il a ingurgité un produit toxique ?

Non !  C’est très dangereux car ça remonte et redescend dans l’œsophage et ne lui donnez rien à boire (même pas de lait : car contrairement aux idées reçues où le lait est considéré comme un antipoison, il accélère le processus d’intoxication). Appelez immédiatement le centre antipoison ou le SAMU.

Que faire si bébé avale de tous petits objets ?

Contrairement aux idées reçues, ne suspendez surtout pas bébé la tête en bas. Vous pourriez entrainer un arrêt respiratoire.

Si bébé est tout bleu appelez le SAMU et prenez-le sur vos genoux, enfoncez un doigt dans sa bouche et tapez-lui 5 fois, assez fort, entre les deux omoplates pour que le corps étranger sorte. Puis retourner l’enfant et s’il ne respire toujours pas recommencer devant sa poitrine. Recommencez jusqu’à l’arrivée du SAMU.

Bien entendu, si bébé s’arrête de respirer, s’il ne pleur plus et ne respire plus, appelez le 15. Attendez et ne lui tapez surtout pas dans le dos.

Que faire si bébé se met un petit objet dans le nez ?

– N’essayez pas de l’enlever avec une pince à épiler et consultez immédiatement un ORL, qui lui, a les instruments adéquats.   Que faire quand un enfant se coince le doigt dans une porte ou une fenêtre ?

– Mettez-lui la main sous l’eau froide. Cette dernière calme la douleur et l’hémorragie interne ou externe.

Faut-il systématiquement amener aux urgences un enfant qui est tombé sur la tête ?

Oui  si c’est un bébé de moins de 2 ans. S’il est un peu plus âgé mettez-lui de la glace sur la bosse et surveillez-le avec la plus grande attention pour voir s’il ne vomit pas ou ne somnole pas. Sinon, emmenez-le aux urgences.     Que faire si bébé se brule avec un liquide bouillonnant ?

Appelez tout de suite les secours et en attendant :

si votre bébé porte des vêtements synthétiques, ne le déshabillez surtout pas.

Ne passez surtout aucune pommade ou corps gras.

Passez la zone brûlée sous l’eau froide ;

Que faire si bébé se brûle avec une flamme ?

– Appelez tout de suite les secours et en attendant :

– Couchez bébé au sol et étouffez les flammes avec une couverture en fibres naturelles.

– Ne retirez jamais le vêtement en contact avec la brûlure.

– Passez la zone brûlée sous l’eau froide en attendant les secours.

 Numéro indispensable : Samu : 15
Sites utiles :

www.invs.sante.fr/index.asp

www.centres-antipoison.net

http://www.securite-enfance.org

www.sante.gouv.fr

www.ipad.asso.fr

Sophie Madoun