mutuelle

En écho au plan de lutte contre la pauvreté et l’exclusion annoncé ce jour par Jean-Marc Ayrault ce jour, Mathieu Morio, dirigeant du comparateur de mutuelles www.mutuelle-zen.com interpelle les ministres Marisol Touraine, ministre de la Santé, et Fleur Pellerin, ministre déléguée à l’Économie numérique, dans une lettre ouverte : il leur propose la création d’une charte et d’un label « Santé Responsable » sur Internet, afin que les acteurs des mutuelles sur internet informent leurs clients sur leur droit à l’Aide Complémentaire Santé, dont le montant peut couvrir un contrat de complémentaire santé.

De fait, en France en 2013, près de 3 millions de personnes ne savent pas qu’elles pourraient disposer gratuitement d’une mutuelle subventionnée par l’État pour couvrir leurs dépenses complémentaires de santé non prises en charge par la Sécurité sociale. Combler ce déficit d’information est une nécessité vitale !
Ce 21 janvier 2013 sera annoncé par le gouvernement Ayrault un plan de lutte contre la pauvreté et l’exclusion qui précisera notamment l’extension du périmètre de l’ACS. Les réformes actuelles visant à faciliter l’accès aux complémentaires santé ont besoin d’un soutien actif de la part des acteurs de la santé sur Internet.
78% des personnes éligibles à l’Aide à la Complémentaire Santé (ACS) n’y ont pas recours 
L’ACS octroie aux particuliers, sous conditions de ressources, une subvention forfaitaire (entre 100 € et 500 € par personne composant le foyer) pour les aider à souscrire la complémentaire santé de leur choix.
Près de 80% des personnes souhaitant acquérir une assurance santé se renseignent aujourd’hui sur Internet. Mathieu Morio, dirigeant d’un comparateur de mutuelles, avance que lui-même et ses confrères, et plus largement acteurs de la santé sur Internet, disposent donc d’une opportunité majeure pour mieux informer les Français sur ce dispositif.
Pour faciliter la mise en place d’une telle diffusion d’information, Matheiu Morio propose aux ministres de la Santé et de l’Économie numérique de créer une charte et un label « Santé Responsable » sur Internet. A titre d’exemple, Mutuelle Zen affiche sur son formulaire de demande de devis la mention de l’existence de l’ACS sous conditions de ressources et permet aux internautes de prendre connaissance des modalités du dispositif avant de remplir leur demande.