Une solution injectable qui va révolutionner la médecine dans la réparation du cartilage

santecool.net

Pascale Hazot Docteur en Chimie et fondatrice d’ACS Biotech a récemment présenté sur Lyon la seule solution pour combattre efficacement et définitivement la dégénérescence du cartilage et la douleur en présence d’une quarantaine d’investisseurs et partenaires (Lyon Biopole, BP2L, conseils stratégiques…). Le professeur Camilleri de la Clinique du Parc à Lyon a pu témoigner tout son intérêt pour ce ‘matériau novateur qui répond à toutes les attentes des chirurgiens : protecteur pour les chondrocytes, biocompatible, biorésorbable, adhérent et permettant ainsi le positionnement de la greffe au cours d’une simple arthroscopie’.

 

La réparation du cartilage demeure un problème de santé publique majeur. 170 millions de patients sont touchés par l’arthrose dans le monde aujourd’hui et 2 millions de lésions du genou supplémentaires sont recensés chaque année. Ces chiffres sont en constante évolution avec une prévision de +40% d’ici 2040 (en raison du vieillissement de la population, la sédentarité et l’évolution de l’obésité). Fondée en 2013 par Pascale Hazot, la société oeuvre pour améliorer la qualité de vie des patients atteints de lésions du cartilage en vue de leur permettre de retrouver leur mobilité et leurs activités quotidiennes & sportives.
Validée et brevetée dans le cadre d’un programme de recherche in vitro avec le CNRS et l’Université Claude Bernard Lyon, ce gel de cartilage prêt à l’implantation, permettra de reconstruire du cartilage articulaire similaire au cartilage natif, en seulement une injection par voie mini-invasive, pour un résultat solide et durable.

Basée sur la technologie de pointe de la greffe de chondrocytes, elle exploite les qualités des biomatériaux naturels. Sa cible, traiter les lésions de cartilage survenues suite à un choc traumatique ou à une maladie dégénérative comme l’arthrose. La biotech se prépare actuellement aux tests pré-cliniques en vue du lancement des tests cliniques pour une mise sur le marché en 2020. L’entreprise accélère son développement par ailleurs avec l’annonce de trois nouveaux salariés et l’augmentation de son espace laboratoire.

 

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *