Prédire la résistance aux traitements dans les cancers du rein

traitements-www.santecool.net

Le projet de recherche du docteur Gilles Pages a été sélectionné pour recevoir une subvention de la Fondation ARC pour la recherche sur le cancer d’un montant de 350 000 euros. Comprendre le rôle d’une protéine (VEGF-C) dans la formation de métastases devrait permettre de prédire la résistance au traitement ou encore d’identifier de nouvelles cibles thérapeutiques.

Un projet de recherche prometteur

Le projet de recherche du docteur Gilles PAGES consiste à étudier le mécanisme de production de la protéine VEGF-C ainsi que son rôle dans la résistance aux traitements et la dissémination des cellules tumorales. Le docteur PAGES et son équipe vont ensuite développer des anticorps thérapeutiques contre VEGF-C, ce qui devrait permettre ensuite de compléter les thérapies anti-angiogéniques chez les patients concernés. Cette protéine pourrait également être identifiée comme marqueur prédictif de résistance aux traitements, permettant ainsi une prise en charge du patient plus efficace.

Remise de la subvention au docteur Gilles Pages

André ROUVILLOIS, administrateur et trésorier de la Fondation ARC, a remis officiellement ce jeudi 20 mars 2014 dans les locaux du centre Antoine Lacassagne à Nice, une subvention d’un montant de 350 000 euros au docteur Gilles PAGES, maître de conférences à l’Université de Nice et directeur de recherche à l’Institut de recherche sur le cancer et le vieillissement (IRCAN).

A cette occasion, André ROUVILLOIS a déclaré « Le projet de recherche du docteur Pagès représente l’espoir de parvenir à mieux lutter contre les cancers du rein et de limiter la formation de métastases. Ces résultats ouvriront la voie à l’amélioration des traitements actuels  permettant d’adapter la prise en charge du patient plus rapidement. »

Share Button