Paris s’engage contre les conduites à risques durant l’EURO

Paris-s-engage-contre-les-conduites-à-risques-durant-l-EURO-santecoolDans le cadre de l’UEFA EURO 2016, la Ville de Paris a mis en place des actions permettant la prévention des addictions et des conduites à risques autour des lieux accueillant du public.

 

L’UEFA EURO 2016 a été lancé vendredi 10 juin. Dans ce cadre, la Ville de Paris conduit une série d’actions de prévention, dont une campagne à destination des supporters visant à les sensibiliser sur les addictions et les conduites à risques à rebours d’une association, devenue problématique en termes de santé publique, entre celles-ci et le sport.

Afin que l’Euro reste une fête pour tous, la Ville de Paris développe donc des actions de prévention sur les parcours des supporters aux alentours de la Fan Zone et du Parc des Princes.

Les principaux risques sont liés aux phénomènes d’alcoolisation massive et à la consommation de produits stupéfiants. Il s’agit d’éviter d’éventuels débordements et comportements dangereux.

Des maraudes par binôme ont lieu avant et pendant les matchs sur les fan-walk, autour des stades et des Fan Zones, à Paris et Saint-Denis. Des Chill Out – espaces de repos avec du matériel de réduction des risques, la possibilité de dialoguer avec des professionnels et de l’information – sont organisés dans les quartiers festifs de Paris. La prévention des risques sexuels est également abordée.

Des brochures, en français et anglais, seront distribués pendant tout l’Euro :

  • « Le coma éthylique n’est pas automatique »,
  • « Mieux faire la fête »,
  • « Le GHB »
  • … sont autant de thèmes abordés.

 

Par ailleurs, des milliers d’éthylotests, de bouchons d’oreilles, et de préservatifs vont être distribués aux publics concernés. Des actions de promotion de la santé par le sport auront également lieu en marge de l’Euro.

La Ville de Paris appelle enfin les annonceurs à renoncer au plus vite aux publicités recouvrant intégralement depuis quelques jours les murs de certaines stations de métro pour la promotion d’une marque de bière, publicités contraires par leur ampleur à tout effort de prévention et de protection de la santé publique.

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *