Paris délivre ses premières « cartes mobilité inclusion » pour les personnes handicapées

paris-delivre-ses-premieres-cartes-mobilite-inclusion-pour-les-personnes-handicapees-santecoolMercredi 12 juillet, Bernard Jomier, adjoint à la Maire de Paris chargé de la santé et du handicap, a présenté la nouvelle carte mobilité inclusion (CMI), qui sera délivrée aux premiers bénéficiaires parisiens dans les prochains jours. Paris fait ainsi partie des tout premiers départements à mettre en place la CMI.

 

 

Instituée par la loi du 7 octobre 2016 pour une République numérique, la carte mobilité inclusion remplace progressivement, à compter de juillet 2017, les cartes de stationnement, de priorité et d’invalidité.

Plus résistante et ergonomique, elle est davantage sécurisée pour lutter contre la fraude. Produite par l’Imprimerie nationale et élaborée au format carte de crédit, la carte mobilité inclusion (CMI) comprend deux supports différents. La CMI « invalidité » ou « priorité » que le bénéficiaire garde avec lui pour faire droit à la priorité, et la CMI « stationnement » que le bénéficiaire appose à l’intérieur du véhicule utilisé, contre le pare-brise.

La carte mobilité inclusion (CMI) donne les mêmes avantages que les cartes précédentes, assurant ainsi des droits aux personnes en situation de handicap pour favoriser leur inclusion dans la cité :
une priorité pour les places assises dans les transports en commun, dans les salles et les files d’attentes (priorité/invalidité)
des avantages fiscaux et commerciaux (invalidité)
l’accès à des places réservées et gratuites sous certaines conditions (stationnement).
A Paris, la gratuité est accordée sur les places payantes ouvertes au stationnement de surface.

Actuellement, on compte 160.000 cartes en cours de validité et la Ville de Paris délivre chaque année 36.000 carte mobilité inclusion. A Paris, ce sont 4.200 places de stationnement qui sont réservées aux personnes handicapées. Les bénéficiaires d’une carte encore en cours de validité n’ont pas besoin d’en changer, celle-ci restant valable jusqu’en 2026.

Pour Bernard Jomier, adjoint à la Maire de Paris chargé de la santé et du handicap, « le déploiement de la carte mobilité inclusion vise à conforter les personnes handicapées dans leurs droits. Il s’agit d’une carte sécurisée qui permettra de lutter contre l’usage de faux, notamment pour la CMI « stationnement ». Cette fraude n’est pas massive mais elle est suffisamment immorale et choquante pour qu’il y soit mis un terme. Tout en modernisant son activité, la maison départementale des personnes handicapées continue naturellement d’être le guichet unique et le centre ressources des usagers. Je souhaite que cette réforme puisse ainsi contribuer à rendre la ville accessible à tous les Parisiens, engagement fort de la stratégie ‘Handicap, inclusion et accessibilité universelle’ adoptée cette année ».

Didier Trutt, président du groupe Imprimerie nationale, ajoute : « Nous sommes heureux d’être le partenaire des MDPH et des conseils départementaux dans le déploiement de cette nouvelle carte mobilité inclusion. La protection et l’aide au respect des droits des personnes en situation de handicap ou de perte d’autonomie à travers cette carte mobilité inclusion (CMI) est une vraie source de fierté pour notre groupe ».

 

Share Button

Un commentaire sur “Paris délivre ses premières « cartes mobilité inclusion » pour les personnes handicapées

  1. Pingback: Le Handicap : une priorité pour le quinquennat | Santecool

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *