Nouvelle étape pour un vaccin contre le Sida

Nouvelle-étape-pour-un-vaccin-contre-le-sida-santecool

Après deux ans d’essais cliniques au centre d’investigation de l’assistance publique de Marseille, une nouvelle étape vient de voir le jour pour un vaccin contre le Sida. Explications.

 

Biosantech a commencé sa recherche sur un vaccin contre le Sida le 02 Septembre 2013 avec l’arrêt de la trithérapie du premier patient pendant 2 mois. C’est la première fois qu’un vaccin thérapeutique franchit cette phase. Elle suit la Phase I qui commença le 25 Mars 2013 avec la pré-inclusion d’un premier patient. Aujourd’hui, Biosantech apparaît très confiant dans l’approche d’un traitement complétement novateur du sida.

« L’hôpital public de Marseille a permis de réaliser un essai clinique de Phase IIA visant à déterminer l’efficacité d’un candidat vaccin contre le Sida.
Biosantech, promoteur et propriétaire des licences concernées et concédées par le CNRS sur l’ensemble de la Tat Oyi et ses applications, a finalisé cet essai aujourd’hui en recueillant l’ensemble des données, il est donc terminé. Cet essai a permis de tester sur 48 patients une vaccination dont 12 avec placebos et 3×12 avec 3 doses différentes. L’arrêt de la trithérapie sur les 48 patients inclus permettra de savoir très rapidement si le candidat vaccin a stabilisé ou même gardé indétectable la virémie. La prochaine étape sera de chercher quel sera l’adjuvant ou une forme différente permettant de faire durer l’effet du traitement dans le corps du patient. Nous sommes très confiants grâce à l’observation de cet essai et son déroulement sur les qualités exceptionnelles de la protéine Tat Oyi, principe actif du candidat vaccin, qui n’a pas d’équivalence à ce jour, » explique Corinne Treger, PDG de Biosantech.

Share Button