L’industrie du tabac veut influencer les politiques

cigarette_santecool

Publié à l’approche de la journée mondiale sans tabac, un rapport explosif du Comité national contre le tabagisme montre comment les fabricants continuent à peser sur la politique de santé publique en France.

Le 31 mai aura lieu la journée mondiale sans tabac, organisée sous l’égide de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Cette année, l’organisation mondiale entend mettre l’accent sur la nécessité d’augmenter les taxes pour freiner la consommation. Mais en France, cette ambition se heurte à l’opposition farouche de l’industrie du tabac, qui met tout en œuvre pour limiter ces taxes. C’est ce que révèle le rapport que vient de publier le Comité national contre le tabagisme, dont 60 Millions de consommateurs révèle la teneur dans son numéro de juin.

Preuves à l’appui, ce document explosif, fruit de deux années d’un travail collectif, montre ainsi comment certains parlementaires ont été téléguidés pour faire passer l’idée que la contrebande est le principal problème en matière de tabac. Mais il ne s’agit en fait que d’un “écran de fumée” pour dissuader le gouvernement de pratiquer des augmentations de prix, accusées de favoriser la contrebande.

Il ne s’agit là que d’un volet de cet épais rapport, qui montre comment les fabricants de cigarettes mettent tout en œuvre pour influencer la politique de santé publique. D’un côté, la désinformation, le dénigrement, les pressions. De l’autre, les petits services rendus, l’embauche à la sortie du cabinet ministériel et les loges à Roland-Garros pour entretenir l’amitié… Mille et un petits faits qui, assemblés, font froid dans le dos, à quelques semaines de la présentation du programme national de lutte contre le tabagisme.

Face à un tel constat, 60 Millions de consommateurs soutient les propositions du CNCT visant à renforcer la transparence et à mettre fin aux conflits d’intérêts, et à faire appliquer la convention cadre de l’OMS pour la lutte antitabac, signée par la France il y a maintenant dix ans.

A lire également sur le site www.60millions-mag.com : La liste de Philip Morrisou comment les eurodéputés ont été fichés en 2012 par le fabricant de cigarettes.

 

 

Share Button