Un bio-marqueur permet de prédire l’effet du traitement chez les patients atteints d’un cancer colorectal

cancer-colorectal-bio-marqueur-santecool

Des chercheurs viennent de découvrir qu’un bio marqueur était capable de connaitre l’évolution d’un cancer colorectal. Explications.

IntegraGen, leader français des services en génomique, et spécialisé dans le développement de tests de diagnostic moléculaire pour l’oncologie et l’autisme a présenté ses données relatives au bio-marqueur hsa-miR-31-3p(cliquez ici pour accéder à l’abstract ( http://abstracts.asco.org/144/AbstView_144_129221.html )) lors du congrès de l’ASCO 2014 (American Society of Clinical Oncology) qui s’est tenu à Chicago.

Ces données démontrent que ce bio-marqueur est prédictif de la réponse au traitement anti-EGFR par Cetuximab chez les patients affectés d’un cancer colorectal métastatique et sans mutation du gène KRAS.

Ces données ont été collectées sur la base d’une analyse, postérieure à l’étude, des patients inclus dans l’essai clinique randomisé de phase III New EPOC.

L’étude compare les patients ayant reçu une chimiothérapie standard et ceux ayant reçu une chimiothérapie standard en combinaison avec le Cetuximab, avant et après la résection chirurgicale des métastases hépatiques. Dans ce dernier cas l’étude met en évidence, chez les patients présentant une expression élevée du bio-marqueur, une survie sans progression plus courte que les patients traités uniquement par chimiothérapie

Share Button